Groupe Endress+Hauser

Médias

Événements

Votre carrière chez Endress+Hauser

Une assistance proche de vous

Online Shop

Entrez votre code personnel pour accéder au Shop en ligne et passez commande 24 h sur 24 / 7 jours sur 7. Vous pouvez aussi consulter vos tarifs et les délais de livraison ou demander un devis.

Online Shop

E-direct Shop

Economique et direct : un rapport performances - prix inégalé sur une sélection d'appareils Endress+Hauser livrés rapidement et commandés facilement

E-direct Shop

Résultats financiers

Les fluctuations de change ont influé sur la croissance des ventes et fait pression sur les bénéfices en 2015

Endress+Hauser vient de publier un solide rapport financier pour l'exercice 2015. Le spécialiste de l'ingénierie de mesure et d'automatisation est néanmoins mécontent de la manière dont l'activité s'est développée. En monnaie locale, le groupe suisse n'a quasiment pas enregistré de croissance des ventes nettes. Les taux de change des devises ont également influé sur des bénéfices déjà soumis à rude épreuve.

Le groupe a augmenté ses ventes consolidées de 6,5 %, pour atteindre plus de 2,1 milliards d'euros. Selon le Directeur financier, le Dr Luc Schultheiss, la croissance a été affectée par les effets des fluctuations des taux de change. « Toutes les principales devises ont perdu en valeur par rapport à l'euro. Du point de vue de la monnaie locale, les ventes n'ont augmenté que de 0,7 % ». En francs suisses, la monnaie de présentation des comptes actuelle de la société de holding, les ventes ont baissé de 6,6 %.

Transformation économique en Chine et faibles cours des matières premières

L'activité a été affectée par le ralentissement de la croissance économique en Chine et la chute des cours des matières premières, notamment du pétrole. « Le tassement de la demande en matières premières et en énergie en Chine a eu un impact négatif dans de nombreux pays, depuis le pourtour du Pacifique jusqu'en Asie du Sud-Est et en Amérique du Sud », explique le CEO Matthias Altendorf. Les crises politiques et les incertitudes économiques ont refroidi l'envie d'investir dans le monde entier.

Croissance positive de nouveaux secteurs d'activité

Selon le CEO, les secteurs orientés sur le consommateur et les industries non cycliques comme l'alimentaire et les boissons, l'eau potable, les eaux usées et les sciences de la vie se sont bien développés en 2015. Les services et les solutions complètes d'automatisation ont connu une croissance élevée. Le secteur de l'analyse a également enregistré une croissance supérieure à la moyenne. « Voilà qui confirme notre stratégie de renforcement du secteur de l'analyse de process tout en exploitant le marché de l'analyse en laboratoire ».

Baisse des bénéfices, maintien des capacités financières

Avec une hausse des coûts disproportionnée, le bénéfice opérationnel (EBIT) a baissé de 6,3 %, à 251,3 millions d'euros. Malgré des taux d'imposition légèrement inférieurs, le résultat net a baissé de 14,1 %, à 64,7 millions d'euros. La rentabilité des ventes a diminué de 2,7 points, à 10,9 %. La solidité financière d'Endress+Hauser reste inchangée, avec des liquidités se montant à 382,7 millions d'euros par rapport à des crédits bancaires de 7,8 millions d'euros. Le ratio de fonds propres a augmenté de 4,7 points à 73 %.

Des investissements massifs dans les ventes et la production

En 2015, Endress+Hauser a investi 166,1 millions d'euros dans de nouveaux locaux et équipements, soit une augmentation de 31,5 % par rapport à l'année précédente. À la fin de l'exercice, Endress+Hauser comptait 12 952 employés . 517 postes ont été créés en 2015, dont 353 en Europe. En 2015, Endress+Hauser a présenté 270 brevets, soit 11 de plus qu'en 2014. Les dépenses en recherche et développement ont augmenté de 11,1 % à 159,7 millions d'euros, ce qui représente 7,5 % des ventes.

Aller plus loin avec une nouvelle stratégie

Une présence mondiale en ventes et en production, une large base de secteurs divers et un portefeuille complet de produits, solutions et services sont autant d'atouts qui ont permis au groupe de réussir malgré un environnement économique difficile en 2015. L'entreprise prévoit de continuer sur cette voie avec sa nouvelle Stratégie 2020+. Matthias Altendorf estime que 2016 sera une année encore « plus difficile » que la précédente. Endress+Hauser prévoit une croissance à un seul chiffre et souhaite maintenir les bénéfices aux niveaux de 2015.

Outils en ligne

Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies par Endress+Hauser. En savoir plus ici Fermer